#

Le MIT investit 1 milliard de dollars dans l’IA, l’île-de-France seulement 20 millions d’euros

Le MIT vient tout juste de dévoiler son projet à un milliard de dollars pour enseigner l’IA et ses principes de base à tous ses élèves. Au même moment, Valérie Précresse présidente du conseil régional d’île-de-France a présenté un nouveau plan régional en faveur de la technologie – jugée stratégique pour le développement économique du territoire. Sous le nom de code «IA 2021», le but est de transformer l’île-de-France en capitale mondiale de l’IA. Cherchez l’erreur…

 

Un plan foireux

L’intelligence artificielle est devenue un sujet d’actualité. De plus en plus d’entreprises et de pays, pensent que l’IA est la plus importante technologie d’avenir. Le MIT vient de dévoiler un plan à un milliard de dollars pour enseigner l’IA à tous ses élèves. Ce qui signifie que tous les ingénieurs et chercheurs sortant diplômés du MIT, seront capable de comprendre tous les principes essentiels de l’IA. Les élèves participeront à des cours avec des professeurs spécialisés dans l’IA.

Pour mener à bien ce projet, le MIT a déjà récolté 650 millions de dollars venant de la banque d’investissement américaine Blackstone et de donateurs, dont quelques anonymes.  Tout cet argent permettra à l’université de changer ses ordinateurs, par des nouveaux plus puissant. Il permettra aussi de construire des nouveaux bâtiments au sein de l’université. Le matériel requis pour le développement de l’IA est également très cher, notamment pour le prototypage des projets qui seront fait par les étudiants.

Un investissement d’un milliard, juste pour une seule université, il faut le dire c’est assez impressionnant. Le sujet de l’IA est pris très au sérieux, et les enjeux sont très bien compris par les institutions américaines. En France, Valérie Précresse aimerait rendre l’île-de-France capital mondiale de l’IA. Avec un budget annuel de seulement 20 millions d’euros… ça sonne plutôt comme un pétard mouillé. Alors oui, ce budget est rajouté au 1,5 milliard d’euros que la France a promis d’investir au niveau national d’ici à 2022. Mais il faut être honnête, avec un tel budget la France ne peut pas faire le poids face à la Chine et les USA. En proportion, l’île-de-France ne peut même pas rivaliser avec une simple université.

Le budget français semble ridicule face à Samsung qui va investir 20 milliards de dollars dans l’IA, ou la Chine qui a pour ambition à elle seule de créer une industrie de 1000 milliards de dollars d’ici 2030.  Encore une fois, nous voyons l’incompétence des politiciens dans notre pays. Ils délirent totalement en pensant que cet investissement sera suffisant pour devenir une « capitale mondiale de l’IA ». On dirait qu’ils débarquent d’une autre planète ! C’est pas avec 20 millions de plus qu’on devient une capitale de l’IA face à la Chine ou les USA.

 

Image associée

 

Le gouvernement doit s’adapter

Le gouvernement français, semble complètement largué sur les sujets technologiques. Et, au niveau Européen c’est pas mieux – l’UE compte investir seulement 20 milliards d’euros d’ici 2020. Il est évident que pour réussir à rester compétitif, il va falloir investir beaucoup plus dans ce domaine de recherche. Pour rester dans la course, nous avons besoin d’au moins 300 milliards d’euros d’investissement publics au niveau européen. C’est d’autant plus dommage car nous avons beaucoup de chercheurs très talentueux en Europe. Il va falloir changer rapidement nos élites politiques et les remplacer par des gens qui sont formés sur les technologies. Notamment des politiciens capable de réellement comprendre tous les enjeux qui se présentent devant nous avec l’IA. Dans le cas contraire, l’Europe perdra la bataille technologique et sombrera dans les abysses de l’ancien monde. La France est en train de louper les enjeux économiques de demain. Ne laissons pas l’Europe perdre sa souveraineté technologique !

Nekawa - Transhumanisme, IA, Technologies et Sciences

3 User(s) Online Join Server
  • Cinate
  • lux
  • Leïla