#

La réalité virtuelle, un pas vers le futur

La réalité virtuelle est une nouvelle technologie basée sur un environnement immersif. Elle risque de bouleverser notre quotidien et elle est de plus en plus présente: son champ d’application peut être immense. Zoom sur ce multimédia numérique.

 

Déjà, qu’est ce qu’est la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle est une réalité simulée par ordinateur, donnant l’expérience à l’utilisateur d’être totalement immergé dans un environnement artificiellement généré par des logiciels et dans lequel l’utilisateur peut interagir. Il vit une expérience sensorielle, qui peut inclure la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat.

Casque de réalité virtuelle HTC Vive et ses manettes testés par un utilisateur. ©Stuffin

 

Les objets permettant d’accéder à la réalité virtuelle

L’utilisation de visiocasques est le procédé le plus utilisé pour vivre la réalité virtuelle:

  • Le casque et les manettes sont connectés à un ordinateur: On peut trouver l’Oculus Rift, HTC Vive, Playstation VR… Ils possèdent tous des spécificités différentes; dépendant de l’expérience que l’utilisateur souhaite faire. Les prix varient entre 400 à 700 euros. Il faut avoir un ordinateur suffisamment puissant pour profiter pleinement de la réalité virtuelle. Pour le moment, cela reste onéreux. Avec le temps, cela se démocratisera et les casques seront plus accessibles. La qualité, le champ de vision et l’interactivité sont optimales.
Casque de réalité virtuel Oculus Rift et ses manettes testés par une utilisatrice. ©Les echos

 

  • Le casque où l’on met notre smartphone dedans. Il peut potentiellement avoir une manette avec cela dépend des modèles. Par exemple, avec le Samsung Gear VR, on pourra interagir avec son environnement avec la manette Samsung. On peut le retrouver pour 89€, qui est une alternative moins chère mais moins immersive. Ce casque n’est compatible qu’avec le Galaxy S7 et S8. Sinon, sans manette, ce moyen ne permet pas d’interactivité avec son environnement, ce qui peut limiter l’utilisation. Par exemple, le Cardboard de Google permet d’accéder à la réalité virtuelle d’entrée de gamme pour 20 euros.

 

Casque Samsung Gear VR avec sa manette et son téléphone portable. ©HotHardware

 

Il existe également d’autres types d’interfaces visuels où on peut profiter de ce multimédia submersif: Le Workbench, les salles immersives sphériques ou cubique et l’écran stéréoscopique.

Tout d’abord, le Workbench est un dispositif de type « table à dessin » constitué de 1 ou 2 écrans permettant un travail de conception simple et composée d’un système de tracking à deux caméras ou plus. Son application est surtout dans les domaines de la médecine et également militaire.

Ensuite, CAVE par exemple est une salle immersive cubique. L’utilisateur est immergé dans une pièce où le sol et/ou le plafond sont des images projetées qui constituent un environnement géométriquement cohérent. Par un système de capture de position du visiteur, la perspective est recalculée en temps réel pour respecter son point de vue. La technologie CAVE reste surtout utilisée dans l’industrie, l’architecture, la conception et le design.

Enfin, l’écran stéréoscopique permet à l’utilisateur de voir la scène virtuelle en vision stéréoscopique. Les deux points des deux images stéréoscopiques doivent correspondre aux points de vue des yeux de l’observateur. Celui-ci est équipé de lunettes stéréoscopiques, qui cachent alternativement la vision d’un œil puis de l’autre s’occupant d’afficher l’image correspondante de manière synchrone. Si la tête de l’observateur est traquée, les images sont recalculées en temps réel pour correspondre ou pas à son point de vue. Ses applications sont notamment dans le cinéma et l’art.

Dispositif du type CAVE en réalité virtuelle. ©TechViz

 

Les applications novateurs de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle permet de s’appliquer dans pratiquement tous les champs qui constituent la société humaine. On peut la retrouver dans l’armée, le bâtiment, le charme, le cinéma, la formation, la santé…

L’armée l’utilise pour le recrutement de ses équipes, notamment dans la marine américaine ou l’armée britannique. Dans le domaine du bâtiment, il permet de prévenir des risques sur les chantiers pour éviter les blessures. L’utilisation de la réalité virtuelle dans l’érotisme, donne une expérience plus réaliste. Le cinéma avec les films de Tron 3, la série Vikings ou encore le blockbuster Dunkerque, utilise la réalité virtuelle pour offrir une sensation différente et plus immersive du film original. Dans le domaine du commerce, on la retrouve pour proposer des cartes en réalité virtuelle ou encore un système de paiement par Worldpay. La réalité virtuelle permet de faire des expériences sociologique, mieux comprendre les comportements en psychologie, visiter des lieux culturels, d’entraîner des jeunes chirurgiens…. Sans compter les autres domaines d’applications.
 

Neurable: une technologie de contrôle mental des objets en réalité virtuelle, une interface homme-machine. ©Réalité-virtuelle.com

 

Football en réalité virtuelle: entraînement des gardiens. ©Réalité-virtuelle.com

 

Le domaine initial de cette technologie est le jeu-vidéo. En effet, le casque Playstation VR fut le premier sur le marché, développé par Sony. On peut l’utiliser avec la manette Playstation. Des jeux-vidéos ont été développé pour ce biais. Plus de 160 jeux seront disponibles avec le casque, dont Resident Evil 7 ou encore Grand Turismo Sports.
 

Joueur utilisant le casque Playstation VR et sa manette. ©Playstation

 

Facebook a développé l’Oculus Rift VR, un casque de réalité virtuelle avec sa propre plateforme de jeux-vidéos proposant de regarder des films, de jouer et de correspondre avec ses amis sur PC.

Dans les premières versions du site de la société, Palmer Luckey, le fondateur, explique pourquoi il a choisi le nom d « Oculus » :

« Pourquoi le nom « Oculus » ? Parce que c’est le mot latin pour dire « œil », et quelqu’un a utilisé le mot dans une réunion, il y a quelques mois. Je pensais que c’était un bon mot et que ce choix était meilleur que « StepN2theGAME »»

Palmer Luckey pense qu’à court terme, ses produits n’atteindront que les joueurs ou les enthousiastes. Il pense que le grand public pourra être touché que si ses périphériques devenaient moins chers, plus confortables, et disposaient de plus de contenu  L’entreprise se concentrera d’abord sur la distribution à grande échelle et ensuite sur la création d’un réseau où les gens communiquent et achètent des biens virtuels. La vision à long terme s’exprime aussi par Mark Zuckerberg, qui lors du rachat a déclaré : « Oculus a la possibilité de créer la plate-forme la plus sociale de l’histoire et de changer la manière dont nous travaillons, jouons et communiquons, dans le futur, les réseaux sociaux ne serviront plus seulement à partager des moments, mais de véritables expériences » et que Facebook compte « monétiser la plate-forme, et rentabiliser ce rachat »mais ne veux pas gagner d’argent avec la vente du casque. Ceci est une première étape à sa démocratisation. Sur la plateforme, il y a la possibilité de créer son avatar.

 

Plateforme Oculus ©very-vr.fr

 

La réalité virtuelle est une technologie en pleine expansion, elle offre un panel de possibilités immenses, pour vivre des expériences et régler des problèmes liés à différents domaines de la société humaine. Elle nous aidera à résoudre les défis du 21ème; aller sur Mars, lutter contre la pollution et permettre une meilleure cohésion sociale en réduisant les inégalités et les tensions sociales. Le potentiel qu’elle propose peut même nous dépasser, l’avenir nous le dira.

 

Sources:  WikipediaLarousse dictionnaire3DemotionVery-vr.fr –  Realite-virtuelle.comVirtual Reality Society

Nekawa - Transhumanisme, IA, Technologies et Sciences

3 User(s) Online Join Server
  • lux
  • Cinate
  • Leïla