#

La modification du génome humain va bientôt changer la société

Récemment des chercheurs ont réussi à modifier le génome d’un embryon en utilisant la technique CRISPR/Cas9. Une nouvelle étape a été franchie vers le transhumanisme.

 

Le CRISPR/Cas9 c’est quoi et comment cela fonctionne ?

Le ruban ADN est sans cesse rompu par les multiples stress que subit une cellule à cause de l’environnement. Il existe heureusement des mécanismes de réparations dans notre ADN, mais ceux-ci ne sont pas toujours efficaces et il peut arriver que leurs fonctionnements se voient altérés ou limités, ce qui entraîne la maladie ou le vieillissement. Néanmoins, des chercheurs ont tenté d’imiter ces fonctionnements, mais les techniques développées jusque là étaient très coûteuses et fastidieuses.

La méthode CRISPR/Cas9, repose sur un système naturel constitué par deux éléments biologiques : le CRISPR pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats et le Cas9. Le CRISPR est un système qui permet aux bactéries de se protéger des infections virales. Lorsqu’une bactérie est attaquée par un virus, celle-ci se protège en coupant une partie de son ADN tout en gardant en mémoire « l’image » de son assaillant. Quand la bactérie se refait attaquée par le même virus, elle peut ainsi le détruire à l’aide du ciseau moléculaire Cas9. Des équipes de chercheurs ont adapté ce principe sur des cellules animales en 2012 et en 2017 sur un embryon humain (pour traiter une maladie cardiaque), ils ont pu ainsi reprogrammer n’importe quel gène très efficacement.

Applications

Des chercheurs de l’Université de Chicago ont réussi à traiter le diabète de type 2 avec des greffons de peau sur des souris en déclenchant la libération d’insuline et contribuant à la gestion du diabète. L‘équipe affirme que cette méthode pourrait éventuellement être utilisée pour traiter un spectre large de conditions métaboliques et génétiques, et pas seulement le diabète : il s’agit d’utiliser des cellules de la peau pour déclencher différentes réactions chimiques dans le corps.

« Nous n’avons pas remédié au diabète, mais il offre une approche potentielle à long terme et sécuritaire de l’utilisation de cellules souches épidermiques cutanées pour aider les personnes atteintes de diabète et d’obésité à mieux maintenir leur taux de glucose », affirme l’un des chercheurs, Xiaoyang Wu.

La technique CRISPR permettrait par exemple aux scientifiques de modifier les cellules immunitaires de notre organisme, une fois réinjectés dans notre corps, ces cellules génétiquement modifiés seraient ainsi capable de combattre les cellules cancéreuses. Des chercheurs ont également réussi à encoder un GIF dans l’ADN d’une bactérie. Il est donc tout à fait possible de combattre toute sorte de maladie avec ce procédé voir même de rallonger inexorablement notre espérance de vie, les applications sont presque infinies.

 

Enjeux techniques et éthiques

Actuellement, nous ne connaissons pas encore tous les rôles des gènes et donc les conséquences d’une modification du génome sur le long terme. Néanmoins avec l’aide des puissances de calculs que nous auront à notre disposition dans une décennie, les limites seront de moins en moins grandes, ouvrant par exemple la porte à un eugénisme sans limite. Cette technique est aujourd’hui déjà très peu coûteuse, ce qui la rend accessible à tous les scientifiques et biologistes en herbe « dans un garage », soulevant ainsi des questions sécuritaires. CRISPR a été déclarée découverte scientifique de l’année 2015, mais a aussi été classée au rang des armes de destruction massive par les Agences de sécurité américaines.

Souvenez vous de cette découverte, car elle risque en effet de changer l’humain tel que nous le connaissons aujourd’hui, en repoussant la mort, les maladies et même nos aptitudes. Le débat éthique et juridique vient tout juste de commencer.

(Vidéo de Kurzgesagt – In a Nutshell sur la technique CRISPR/Cas9, vous pouvez activer les sous-titres français)

Sources : Sciencealert – Latribune

 

Nekawa - Transhumanisme, IA, Technologies et Sciences

3 User(s) Online Join Server
  • Leïla
  • Dryde
  • Cinate